La première intervention "toulousaine" est celle du webmestre (MàJ : non, du conservateur Francis Duranthon, j'ai dû avoir une absence... et merci à ma correctrice) du Museum.

Du point de vue du Museum, comme institution culturelle, le partenariat avec WP s'inscrit dans deux enjeux : la conquête des non-publics, la co-construction des savoirs.
Un moyen, ici : montrer ce qui n'est pas exposé (tiens, ça me rappelle la grande vadrouille du Louvre et de Pompidou).

Un point à noter : l'exigence de la meilleure qualité de photo numérique possible, 'professionnelle' autant que possible, pour que ce soit réellement exploitable par le chercheur.
Le thème retenu a été la préhistoire (le Museum de Toulouse a ouvert en 1872 la première galerie au monde dans un musée sur la préhistoire).
Bilan : environ 300 photos. Mais quelques difficultés en cours de chemin : notamment sur la question de la qualité des prises de vue (on ne s'improvise pas photographe), sur les surprises que réservent les réutilisations incontrôlées.
L'enjeu de demain : les modélisations 3D...


Les Archives municipales présentent ensuite leur contribution au partenariat, la numérisation du fonds Trutat, en insistant sur l'enjeu-clé des métadonnées. Et en rappelant aussi qu'elles n'ont pas attendu WP pour numériser et mettre en ligne...